Le massage naturellement kiné

Héhé je veux un massage !
Effet de mode, de bien être, les thérapies manuelles ont le vent en poupe. En complément de la médecine vétérinaire classique (allopathique), les propriétaires équins choisissent des thérapies douces (acupuncture, ostéopathie, phytothérapeute), dans cet article je parlerai des bienfaits du massage. Cette médecine est également la bienvenue chez nos amis canins.

Introduction à la kinésithérapie

La rééducation chez le cheval laisse à désirer : laisser au box plusieurs mois pendant la convalescence n’est pas une solution. Atrophies musculaires, perte de coordination, perte de la proprioception, engorgement, stress sont des symptômes courants ! 

C’est pourquoi, après une chirurgie, un traumatisme, qu’il touche les muscles, le squelette, le système cardio-vasculaire ou pulmonaire,… Il est indispensable d’avoir un suivi « Kiné » ! Dans le but de récupérer toutes les fonctions normales de l’animal. Le programme de soin diffère en fonction de l’animal mais également de la pathologie, mais on retrouve : massages, étirements, mobilisation passive, travail en longe ou monté, électrothérapie, cryothérapie,…

Le travail du physiothérapeute peut être utilisé en prévention avant une compétition pour préparer l’animal à l’effort mais également après pour améliorer la récupération !

Introduction au massage

Le massage est un moment de détente à privilégier puisque les massages ont de multiples vertus. En faisant un massage, une relation patient-praticien se crée puisqu’ils se touchent. Le corps de l’animal « parle » aux mains du praticien. Et oui les massages constituent un outil de diagnostic précieux puisqu’on peut détecter la moindre anomalie, tension, chaleur, froideur. Il est également nécessaire de créer une connexion avec l’animal pour ressentir chaque réponse à notre massage, chaque animal réagit différemment selon la technique employée.

Peu importe la discipline de l’animal, le massage s’adaptera en fonction de l’animal, et des zones qui ont besoin de plus d’attention.

Les avantages du massage :
- Détendre ou redonner de l'énergie selon l'animal,
- Augmenter la souplesse, la tonicité et l'élasticité des muscles,
- Améliorer l'amplitude articulaire et musculaire,
- Soulager la douleur,
- Stimuler le système nerveux - lymphatique - sanguin - respiratoire,
- Améliorer la cicatrisation,
- Oxygèner le corps
- Diminuer le risque de blessures
- Drainer et éliminer les toxines.

Un massage ! Un massage !
Professionnel

Il n’y a pas diplôme reconnu actuellement pour les physiothérapeutes animaliers. Il existe cependant 2 formations certifiantes, une sur 1 an et l’autre plus complète sur 2 ans. Etre massothérapeute demande des connaissances ! Il faut bien sûr étudier l’anatomie et la biomécanique du cheval ainsi que plein d’autres matières. Le professionnel doit être capable d’évaluer l’animal à traiter, en faisant un diagnostic complet.

Le massage un moment de relaxation

Le massage est avant tout un moment de détente, de bien être, il n’est pas nécessaire d’être cassé ou mal dans sa peau pour se faire un massage. Un moment de relaxation est essentiel et ne doit en aucun cas être négligé en tant que fondement d’un massage efficace fait par un professionnel.

Un moment de détente qu’il soit humain / équin / canin est nécessaire pour avoir un esprit calme, serein, relâché. Le massage participe à cet état d’esprit, même si c’est un animal !

Le massage a un but préventif, si votre animal est massé souvent (toutes les semaines ou tous les mois), il a moins de chance d’avoir un traumatisme musculaire et/ou articulaire.

Le massage a des bénéfices immédiats et souvent visibles par l’attitude du cheval : endormissement, mâchouille, bâillement,… Il faut néanmoins effectuer des traitements réguliers pour obtenir une amélioration significative.

Le massage une préparation Sportive

La préparation sportive d’un animal, c’est compliqué. Combien de propriétaires font exactement le bon travail ? Echauffement incorrecte, terrain inadapté, mauvais équipement, cavalier inexpérimenté, travail trop soutenu. Cette petite liste crée des lésions, des tensions, perturbe le mouvement de notre sportif.

Le massage avant et après, aide à réduire ses problèmes :
- Massage pour améliorer les performances
Hum moelleux !
- Contre la fatigue : générale, musculaire, ligamentaire, tendineuse, articulaire,…
- Contre les douleurs musculaires
- ….

Le massage une thérapie de guérison

La thérapie manuelle et notamment le massage permet de soigner l’animal. C’est suite à une consultation vétérinaire qu’il faut appeler le physiopraticien qui agira sur ces différentes sphères :
- Les maladies chroniques comme l’arthrose, l’arthrite,
- Les pathologies sportives : tendinite, entorse
- la posture du cheval au travail
- Le stress psychologique et/ou mécanique
- Après un acte chirurgicale
- …

Nous avons découvert que la physiothérapie permet de relaxer le cheval simplement mais également de préparer l’animal sportif mais aussi de guérir certaines pathologies. La kinésithérapie animale arrive, il est nécessaire de ne pas l’oublier. Le massage est un outil thérapeutique très puissant, il ne faut pas le négliger !

Naturellement Kiné !

A bientôt !

2 commentaires:

Cavali'Erre a dit…

C'est vrai que je pense plus à l'ostéo qu'au kiné pour un cheval. Du coup as tu des conseils pour faire nous même un massage détente à un cheval?

Mello a dit…

En même temps la physiothérapie équine arrive seulement au "public" normal et plus à l'élite qui sont toujours en concours.
Un article sur un massage fait maison sera en cours quand j'aurais des photos pour mieux appuyer mes mots =) mais sinon oui =)