L’utilisation de l’argile

Introduction
Argile verte & rouge
Se rouler dans la boue, les animaux adorent. Est-ce par plaisir, instinct ou pour satisfaire un réel besoin ? Le bon sens veut qu’il s’agisse bien d’une tendance innée et puissante à utiliser ce qui leur est utile. D’autant plus que cette habitude semble être souvent le fait d’animaux malades ou blessés, qui n’hésitent pas, même, à ingérer de la terre.

Pourquoi ce qui serait bénéfique à l’animal ne le serait-il pas à l’homme ? On imagine bien les hommes préhistoriques imiter leurs cousins animaliers. Et l’usage de se perpétuer. C’est ainsi que la tradition perdure, une conclusion s’impose : un aussi long usage témoigne d’une efficacité certaine.

L’argile permet de soigner bien des maux que ce soit interne ou externe. On connait tous les pots d’argiles pour mollettes et engorgements de nos chers amis équins. Mais attention il n’y a pas que cela, l’argile a de multiples propriétés. C’est un indispensable de notre pharmacie !

L’argile
L’argile est une roche sédimentaire, provenant de la décomposition d’espèces minérales appelée feldspaths. Elle est composée principalement de silicate d’alumine ainsi que de nombreux minéraux.

Argile rouge
Il n’existe pas une argile mais des argiles qui ont diverses couleurs et compositions. Elles ont chacune des propriétés qui leurs sont propres. La plus connue est l’argile verte car elle répond à la plupart des besoins

Les vertus de l’argile
- Propriétés d’absorption
L’argile à la capacité d’absorbé l’eau telle une éponge, c’est un processus passif.

- Propriété d’adsorption
L’adsorption est quant à elle un processus actif, elle a la capacité de captation de molécules sur une zone du corps et également de créer un échange d’ions entre l’argile et son milieu environnant.

Les argiles fixent les bactéries, les odeurs, les toxines, les poisons, les gaz intestinaux, les métaux lourds. Enfin, le phénomène d’adsorption explique l’effet draineur des argiles : elles attirent le pus, les échardes … et aident à dégonfler les tissus oedémateux.

- Richesse en minéraux
La composition chimique des argiles, en particulier leur haute teneur en minéraux, n’est pas en reste pour expliquer leurs propriétés. D’une part, les ions positifs servent de « monnaie d’échange » dans la balance ionique. D’autres part, on connaît leur action comme catalyseur : ils sont en effet indispensables à l’activité de certaines enzymes qui activent ou accélèrent des réactions chimiques.

- Propriétés colloïdales
Argile verte
Elle a comme propriété de modifier les liquides avec lesquels elle est mélangée ou se trouve en contact. Ces propriétés colloïdales offrent aux argiles des applications en tant que dispersant ou émulsifiant ou comme agent de suspension.

Les modes d’application
- Le cataplasme ou emplâtre, étaler une couche sur la zone à soigner.
- Le bain de boue d’argile, un bain pour les zones douloureuses.
- Poudre sèche en application directe sur une lésion pour assainir une plaie.
- Poudre d’argile directement dans la ration contre les maux d’estomac, diarrhée.

Dosage
- Externe : Couche de 2cm sur la zone à traiter.
- Interne : De 3 à 5 cuillères à soupe par jours.
- Interne : eau d’argile - 1 CàS pour 100 kg de poids vif, mélangée à 4 fois son volume d’eau.


Les précautions d’emploi
- Ne jamais réutiliser une argile déjà employée ni réhumecter une pâte desséchée.
- Ne jamais manipuler avec un instrument métallique mais avec un instrument en bois, corne, porcelaine. Le principe est de se servir de matériaux inertes qui ne se chargent pas en électricité statique : on évitera donc le plastique, mais il est possible d’employer les objets en silicone.
- Ne jamais chauffer l’argile sur le feu ou au micro onde, il est possible de faire un bain marie.

Les petits plus
- Pour augmenter les effets de l’argile, il est possible d’ajouter des huiles végétales, des beurres (karité), des huiles essentielles, des hydrolats, des extrait de plantes, des actifs marins pour accentuer l’effet que l’on souhaite.

L’argile en externe
- Abcès : En cataplasme jusqu’a maturation et cicatrisation complète de la plaie, 2 fois par jour.

- Brûlure & coups de soleil : Cataplasme d’argile froid à renouveler plusieurs fois.

- Contusion / bosse / hématome : Cataplasme froid pendant 1 heure.

- Plaie : Cataplasme d’argile à renouveler plusieurs fois, action anti-bactérienne et cicatrisante.

- Muscle / tendon / ligament / rhumatisme / Arthrose / Arthrite : Très bon drainant et anti-inflammatoire en cataplasme, le mieux c’est une pose de 2h minimum.

Il existe également des boues marines ou thalassothérapie, que l’on utilise principalement en externe dans les affections de l’appareil musculo-squelettique (muscle, tendon, ligament, rhumatisme, hématome). Elles s’utilise de la même façon et elles ont souvent des minéraux différents.

L’argile en interne
- Anémie : Cure d’argile illite verte 2 fois par jour pendant 3 semaines.

- Aphte : Plusieurs fois par jour, déposer à l’aide d’un coton tige une noisette de pâte d’argile sur la zone, puis bain de bouche avec de l’eau d’argile.

- Déminéralisation : Cure de 3 semaines souhaitable, 2 CàS par jour.

- Détoxification aux changements de saison : Cure d’une semaine d’eau argile

- Diarrhée / maux d’estomac / colique (autres que constipation) / Ballonnement : Agit comme un pansement jusqu’a rétablissement, 3 à 5 CàS par jour.

- Fatigue : 3 CàS jusqu’a rétablissement.

L'argile en interne ne doit jamais être donner en même temps qu'un autres produits "médicament" ou "complément alimentaire" car l'argile modifie l'efficacité de celui ci. Et cela peut être néfaste !

L’argile pour ton loulou, c’est comment ?
A bientôt !

Aucun commentaire: