Drainage

Drainage ou des plantes qui purifient le corps

Le corps ou les émonctoires pour être plus précise ! Ce terme est issu du latin « emungere » qui signifie « tirer dehors ». Les émonctoires sont des organes destinés à éliminer les déchets de la nutrition.
Les principaux sont :
- Le foie
- Les reins
- La peau
Mais il y a également : les intestin, le système lymphatique, les poumons, le pancréas, la vésicule biliaire.

Le rôle de ces organes est de maintenir l’homéostasie, c’est à dire le processus de régulations par lequel l’organisme maintient les différentes constantes du milieu interne entre les limites des valeurs normales.

N.B. : Le cheval ne possède pas de vésicule biliaire !

Dérèglement

L’équilibre du corps peut vite être perturbé :
- Défense immunitaire faible
- Maladies (colique, piroplasmose,..)
- Médicaments / Vermifuges / Vaccins
- Alimentation néfaste
- Toxines
- …

A partir d’un certain seuil les toxines peuvent être néfastes sur l’organisme et perturber son bon fonctionnement. Il est donc intéressant de penser qu’un entretien de ces émonctoires peut éviter bien des désagréments.

Phytothérapie de drainage : but

Assainir - Eliminer - Rétablir :
- Détoxiquer l’organisme afin de l’assainir
- Accélérer la fonction d’élimination des émonctoires
- Maintenir ou rétablir le bon état de marche des émonctoires

Phytothérapie de drainage : quand

Drainage du corps en période symptomatique, c’est à dire pendant une pathologie :

- Utiliser avant un traitement, il permettra d’accélérer l’élimination et donc de détoxifier.

- Utiliser pendant le traitement il complètera l’action de celui ci notamment dans les propriétés suivantes : Cholérétique & cholagogue (foie), laxative (intestin), diurétique (rein), sudorifique (peau). Mais attention l’action des plantes ne doivent en aucun cas troubler les propriétés prescrites dans le traitement principal !

- Utiliser après un traitement, il permettra de prolonger les effets bénéfiques pendant la convalescence.

Drainage du corps au changement de saison ou en préventif !

A mon avis : 2 drainages par an aux changement de saison (automne / printemps) notamment foie et rein est un vrai plus notamment pendant la prise de vermifuge (chimique) pour un effet coup de fouet. Si votre animal tombe malade, qu’il a du mal à récupèrer ou qu’il se sent fatigué, un petit drainage est le bienvenu sous contrôle d’un vétérinaire et ou d’un naturopathe.

On remarque qu’il est intéressant de drainer son corps mais ce n’est pas utile de se faire des cures tous les quatre matins ! Chaque fois qu’on utilise ces produits on oblige le corps à travailler un peu plus pour métaboliser les toxines !

N.B : Si votre cheval a un problème de peau ou un problème de fourbure, n’hésitez pas, c’est drainage du foie immédiat !

Principales plantes de drainage

Voici quelques plantes à connaitre pour un drainage au top. Il peut être effectué grâce à la phytothérapie (tisane, ou directement séchée) mais également en Aromathérapie (huiles essentielles), en homéopathie (tube de granules ou teinture mère) ainsi qu’en gemmothérapie (bourgeon).

Voici un listing de plantes utilisées pour le drainage mais attention ce ne sont que quelques plantes parmi une multitudes de choix.


Foie (action cholérétique et/ou cholagogue) :
- Artichaut
- Fumeterre
- Pissenlit
- Radis Noir
- Romarin

Intestin (laxatif) :
- Avoine
- Figuier
- Lin

Rein (diurétique) :
- Cassis
- Griottier
- Orthosiphon
- Pissenlit

Peau (sudorifique) :
- Bardane
- Pensée sauvage

Vous pouvez demander à votre Naturopathe, un dosage en fonction des besoins de votre loulou : Le traitement peut être d’une semaine à 1 mois avec des dosages faibles ou normaux. 

Si vous n’avez pas l’habitude il existe des produits tout prêts dans le commerce pour un mois de soin pour foie/rein (hilton herbs / AJC Nature). Je vous parlerai de celui d’Hilton Herbs car j’ai décidé de le tester sur #Blog la version Gold.

Discutez en avec votre cheval !
A bientôt !

Aucun commentaire: