Douleurs musculaires

Qu'est ce que c'est ?
Les douleurs musculaires sont courantes puisque notre animal est un athlète. Il arrive qu'après une séance de reprise plutôt forte des courbatures et même des contractures puissent arriver. Ces pathologies bénignes ne sont pas forcément sans douleurs et peuvent gêner un cheval.

Stade des douleurs musculaires :
Courbature : Ce sont des douleurs musculaires généralement sans gravité, consécutives à un effort important.

Contracture : C'est une contraction musculaire involontaire d'un certain nombre de fibres au sein d'un muscle pendant une durée longue, souvent douloureuse et normalement non associée à une lésion de la fibre musculaire.

Elongation : C'est un phénomène qui se produit à la suite d'un allongement des fibres musculaires au-delà de leur élasticité naturelle qui crée plusieurs petites lésions internes.

Claquage : C'est une déchirure musculaire importante.

Les facteurs :
- Un traumatisme
- Un effort important
- Trop de travail repetitif

Signes des douleurs musculaire ?
- Raideur
- Contracture
- Points de tensions
- Boiterie
- Sensible au toucher

Douleur musculaire et Médicament ?
En ce qui concerne les courbatures et contractures, il existe des crèmes décontractantes mais le mieux est d'effectuer un massage avec ses mains ou avec des huiles essentielles.

Il existe également des décontracturants oraux qui influent sur le système nerveux mais ils sont à proscrire car il sont forts et leurs effets peuvent être nefastes pour le corps.

Conseils ?
Faire marcher le cheval 30 minutes à 1h, 3 fois par jour pour détendre et assouplir les muscles. Selon l'intensité des courbatures, ne pas reprendre le travail le lendemain ou seulement du travail à pied.

Un décrassage en mode trotting pour évacuer les toxines musculaires peut être un vrai plus si le cheval est effectivement courbaturé de partout notamment un lundi après les concours.

Thérapies manuelles et Douleurs musculaires ?
Si vous êtes adepte des concours, des séances de physiothérapie, massage et étirement sont le bienvenu régulierement.

Si la courbature ou la contracture dure plus d'une semaine, une séance d'ostéopathie doit être envisagée : il doit y avoir une dysfonction sous jacente sous la zone tendue.

Par contre si il y a une boiterie, un oedème, une douleur, c'est une pathologie plus grave comme une  élongation ou un claquage. Dans ce cas la il faut appeler un vétérinaire puis un kinésithérapeute.

A bientôt !

Aucun commentaire: