EM ou Micro-organismes

Après quelques commentaires, mails et messages me demandant mon avis sur les EM depuis 2016, voici l’article tant attendu sur le sujet. Les EM sont des super stars dans les soins naturels mais peu connus. Alors aujourd’hui je vous propose un article complet sur le sujet.

Mais qu’est ce que c’est ?
Les EM (Effective Microorganism en anglais) ou Micro-organismes sont un ensemble d’organismes unicellulaires et pluricellulaires composés de bactéries, de levures, de champignons mais aussi d’algues. Cela grouille de bestioles quoi, ne vous inquiétez pas ils sont invisibles à l’oeil nu et sans danger. Les organismes unicellulaires et pluricellulaires sont la base de toute vie, ils sont partout en très grand nombre autour de nous.

Les EM sont donc des organismes vivants ! 

Son fonctionnement ?
Quel est l’intérêt d’ajouter des EM puisqu’ils ne sont pas des médicaments et qu’il n’y a pas de principes actifs ?

Le principe est d’ajouter des organismes « bénéfiques » afin de réguler le système défaillant. L’ajout d’EM rééquilibre le milieu où il est mis puis défavorise le développement des organismes indésirables. C’est une sorte de bataille entre le bien et le mal quoi.

On affirme que cela favorise la re-régénérescence du corps lui même en respectant le milieu, le système, le corps où est situé la pathologie.

Il n’y a pas de désordre « agressif » comme peut le faire un médicament ou des composés actifs de plantes. L’avantage c’est qu’il n’y a pas d’addiction ou de résistance à une molécule.

Le but d’utiliser des EM c’est de fortifier le corps et surtout l’arrêt de produits chimiques.

Principe de Dominance
Pour aller plus loin sur le sujet, les scientifiques ont découvert qu’il existe 3 groupes d’EM :
- Bénéfique ou (dominants) : 10%
- Nocif ou (destructeur dominants) : 10%
- Neutre ou (opportunistes) : 80%

Dans la nature, on observe une lutte permanente entre les bénéfiques et les nocifs. Quand aux neutres ils rejoignent le groupe vainqueurs.

C’est une sorte de Ying et Yang puisqu’ils s’équilibrent la plupart du temps 10% contre 10%.

Par contre si les nocifs prennent le dessus, les neutres vont se convertir en nocifs. Il y aura donc 90% de nocif sur la zone colonisée. La balance sera rompue !

Il est nécessaire de garder une flore équilibrée !

Em-A - Lien photo
Le professeur Japonais Teruo Higa découvre dans les années 1980 en ajoutant des EM bénéfiques dans un environnement malade, il observe que l’équilibre vital se reconstruit de nouveau pour tendre à un nouveau équilibre harmonieux. C’est un principe d’homéostasie.

Réflexion :
Notre mode de vie actuel bouscule cet équilibre : javel, pesticides, pollution, engrais de synthèse, médicaments. Les EM bénéfiques disparaissent de notre mode de vie et nous devenons « sensibles » puisque nous somme aseptisés !

Au lieu de tuer l’écosystème, il vaut mieux l’aider à se stabiliser !

Concrètement pour quelles utilisations ?

Globalement contre les infections par des levures ou des bactéries ou même des champignons, il faut utiliser les EM en interne !

Contre les soucis de peau (externe principalement) : alopécie, abcès, beauté du poil, dartre ou teigne (interne également), dépigmentation, dermatose fongique, mycose (interne également)  dermatose bactérienne, dermatophilose (interne également), dermatose parasitaire, gale, dermite estival, eaux aux jambes (interne également), echauboulure ou urticaire,  eczéma paturon, gale de boue, plaie, prurit.

Contre les soucis de pied (externe uniquement) : abcès, clou de rue, corne cassante, fourmilière, maladie de la ligne blanche, pourriture de fourchette, seime.

Contre les soucis digestifs (interne uniquement) : augmente la salivation du cheval, prévient les coliques, constipation, déséquilibre de la flore intestinale, diarrhée, ulcère, avec le vermifuge.

Dans l’écurie : rends le foin moins allergène, permet de garder le foin plus longtemps, évite la moisissure, contre les mouches.

Pour le nettoyage : désinfecte.

Dans les prairies (sol) : détruit les parasites, améliore le rendement, sur le fumier pour une meilleur dégradation.

Même si les EM sont très efficaces, dans certains cas graves ou sur un organisme faible, ils ne suffisent pas mais peuvent agir en complément.

Comment les utiliser ?

EM-A chevaux - Lien photo
Ils se présentent généralement sous forme liquide. Pour les soucis de notre corps il faut prendre des EMA (Activés) qui sont plus spécialisés pour les animaux.

Il existe des solutions :
- En interne : directement dans l’eau de boisson
- En externe : pulvérisation ou en cataplasme sur les zones à traiter à raison de 25% d’EM.

Il existe d’autres formes liquides pour nettoyer la maison. On peut trouver également de la poudre céramique pour faire des cataplasmes, ou sous forme de terreau Bokashi pour donner dans la ration ou pour le sol.

Dosage :
Il n’y a pas de dosage réel car il n’y a aucun risque de surdosage mais après quelques recherches j’ai trouvé ceci :
- 30 ml pour les chevaux en interne
Sinon pour les animaux quelques gouttes en fonction du poids - 1goutte par kg

Où acheter :
Horse Remedy
- Hector
- EM shop
- EM France

Naturellement Naturopathe !

3 commentaires:

Sophie - Horse-Connect.fr a dit…

Ahhhh enfin un article clair et simplifié qui me permet de mieux comprendre le principe des EMA et comment les utiliser ! Merci Emeline ! Je vais tester sur Mini-Morue !

Emeline Millot a dit…

De rien et merci =) Oui c'est vraiment top ;)

Horse Remedy a dit…

Bonjour,

Merci pour vos articles très intéressants.
Je vous propose de rejoindre notre page Facebook https://www.facebook.com/HorseRemedy ou notre site Web www.horseremedy.eu

Nous sommes specialisés dans les traitements naturels pour chevaux comme les EMs, la phytothérapie, aromathérapie, ...

N'hésitez pas à liker et partager.

Merci.
Horse Remedy